Libellés

mardi 11 octobre 2016

Graver la ville

Un atelier gravure au Pavillon Blanc, pour la 1ère fois avec ma mini...

Pour mettre en relief la vue d'une rue, on va superposer les impressions, en enlevant chaque fois un plan du dessin. Le papier japon utilisé permet de voir en transparence les plans plus éloignés. La gravure sur polystyrène est découpée après chaque impression, pour imprimer le plan plus proche.
Reliure cousue très simple, mais assez classe et graphique du fait du jeu de contraste noir & blanc entre la couv noire, les pages blanches qui restent visibles et le fil noir.
 La planche de départ:
 Et les superpositions
 
Et voici le travail de la miss:

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Pour la première fois que je viens sur ce blog, je découvre des choses qui me plaisent ; cette technique par exemple, que j'ai vu une première fois appliquée à le Gelli-plate, je me suis dit que je m'y mettrais à l'occasion et tu me donnes envie de ne pas l'oublier, merci

    RépondreSupprimer